28/11/2005

Nanaca Crash


Nanaca Crash


Ca fait un moment que je voulais parler de ce jeu mais quand on n'arrive pas à prendre le temps de faire les choses, on ne les fait pas malheureusement.
Le jeu est très simple je vous explique: le pauvre Taichi se fait heurter par la gentille Nanaca et est projeté dans les airs. Suivant les lois de la gravité que tout le monde connaît il redescend et heurte différents personnages qui réagissent de différentes façons.
Le but du jeu étant bien évidemment d'aller le plus loin possible ^^

Voici les personnages de ce jeu et leurs actions :
- Hiroshi : il change votre angle mais sans vous accélérer ou vous ralentir.
- Kiri : elle vous accélère avec un angle de 45 degrés. Pour actionner son "Special" il faut qu'elle soit immédiatement suivie de Miki.
- Miki : elle vous accélère avec une puissance juste un peu plus forte que celle de Kiri. Pour actionner son "Special" il faut qu'elle soit immédiatement suivie de Kiri.
- Misato : elle vous force à vous arrêter. Pour activer son "Special" il faut avoir heurté Kiri, Miki ou Touko juste avant. Son "Special" est annulé si Taichi heurte le sol. C'est le "Special" le plus puissant.
- Nanaca : c'est elle qui heurte Taichi au début du jeu, on peut choisir l'angle et la puissance de départ. Elle peut également grâce aux "Aerial" se téléporter dans les airs pour heurter à nouveau Taichi. Il y a trois "Aerial" rouge et un "Aerial" bleu qui se recharge au cours du jeu.
- Taichi : c'est le personnage volant du jeu ^^
- Tomoki : il vous ralentit.
- Touko : elle vous accélère avec une puissance juste un peu plus forte que celle de Kiri. Pour actionner son "Special" il faut qu'elle soit heurtée avant. Son "Special" est annulé si Taichi heurte un autre personnage.
- Youko : elle ne fait rien au début mais au prochain impact sur un personnage féminin, elle empêchera l'impact.

Voilà pour les "Special" et les "Aerial" mais il y a aussi les "Comic Force Field".
Il y a quatre types de "Comic Force Field" :
- Le type A pour Misato, permet de doubler l'accélération à chaque fois que l'on heurte Kiri, Miki ou Touko.
- Le type B pour Touko, permet à Taichi de repartir s'il est stoppé.
- Le type C pour Kiri, permet de voler à l'horizontale au dessus des personnages pendant plusieurs secondes.
- Le type D pour Miki, permet d'accélérer à chaque fois que l'on heurte le sol.
Pour les actionner il faut heurter Youko puis ensuite heurter une des quatre autres filles au moment du "Block vs. Comic Force Field".

 

hiroshi kiri miki
misato nanaka taichi
tomoki touko youko
 

01:24 Écrit par Hush dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/11/2005

Il faut bien un début à tout (premier post du blog)


Il y a des jours comme ça où on a envie de rien, on souhaiterait que tout s'arrête. On souhaiterait se poser et ne plus bouger, ne plus rien faire, ne plus avoir de responsabilités, ne plus avoir de comptes à rendre bref stopper tout.
Ces jours là sont sans lumière, le vide s'installe et cela peut durer un certain temps, parfois en quelques heures ce malaise, cette sensation de vide disparaît, parfois il faut plus que quelques heures, il faut des jours. Ce mal-être disparaît généralement tout seul, comme il venu, il trouve son chemin pour venir et il trouve son chemin pour partir. La vie reprend alors son cours normal, tout redevient comme avant... jusqu'à la prochaine fois.
Mais il y a des jours où cette sensation désagréable part beaucoup plus vite, car on lui montre le chemin de la sortie. Il suffit parfois d'une parole, d'un geste, d'un regard et la lumière revient et le vide disparaît.
Il suffit d'un peu de lumière pour chasser l'obscurité.
J'ai trouvé ma lumière, j'ai encore du mal à m'en servir correctement pour chasser les ténèbres mais je m'exerce, je m'entraîne et petit à petit je sais que je saurais la maîtriser, l'utiliser comme il faut et que je pourrais ainsi chasser ses ténèbres qui m'envahissent et qui me vident de toutes joies, de tous désirs, de toutes envies, de tous sentiments.

J'ai trouvé ma lumière.

04:30 Écrit par Hush dans Slams & Textes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |