08/12/2006

Le slam & mon premier slam


Si vous passez régulièrement sur ce blog vous allez en lire souvent puisque j'en écris quelques uns, enfin quand je trouve le temps pour écrire ^^
Qu'est ce que le Slam? Pour faire court c'est une forme de poésie. Pour faire un peu plus détaillé, en citant les quelques règles, c'est un texte a cappella qui dure à peu près trois minutes. C’est un moyen de partager des émotions, un moyen de s’ouvrir aux autres.
J'ai connu le slam avec Grand Corps Malade que je citerais comme mon mentor ou mon maître à penser dans ce domaine artistique. Je l'ai découvert avec le titre « Les voyages en train » un soir, minuit largement passé à la télévision, j’ai tout de suite accroché.
Quelques temps auparavant dans un moment de malaise j’ai posé mes mots sans trop m’en rendre compte avec des rimes et j’ai ainsi écris un petit poème que j’ai renommé, suite à cette nuit là, un slam.
Au fur et à mesure que j’écrivais je me suis amusé à catégoriser mes textes : les slams éphémères et les slams éternels. Les slams éphémères sont ceux que je fais oralement selon l’inspiration et que malheureusement j’oublie partiellement ou complètement quelques minutes après. Les slams éternels quand à eux sont tout simplement ceux que je mets par écrit et que donc je pourrais retrouver même si je les oublie ^^
J’ai eu la chance le 11 novembre 2006 de voir Grand Corps Malade sur scène et suite à cela j’ai découvert une autre catégorie de slam : le slam technique. Il s’agit d’un slam remplit de jeux de mots, de tournures de phrases et de similitudes phonétiques. Je cite pour exemple deux rîmes issues de ce slam technique : « la vertu » et « le vers tue ».
C’est donc ainsi que je me suis mis à écrire plus ou moins régulièrement, que je me suis retrouvé emporté volontairement ou involontairement par Grand Corps Malade dans l’univers du slam. Etant plutôt du genre taciturne, surtout au niveau de mes sentiments et de ce que je ressens, cette forme d’expression m’a permis, me permet et me permettra pour encore un moment de mettre des mots sur mes joies et mes peines, mes choix et mes erreurs, bref de mettre à l’écrit ce que je suis vraiment.

Mon premier slam (attention collector ^^)

Tu tapes contre les murs
Tu as besoin d’exploser
de crier cette putain de colère
qui t’envahis et ne veut retomber
Tu frappes de ton poing
et la douleur explose
envahissant ta main
et ne laissant que d’éphémères ecchymoses.
Cette colère est parfois contre quelqu’un
mais très souvent c’est vers toi qu’elle est tournée
un geste, un remord, une erreur, une blessure sur certains
ou tout simplement cette putain de saloperie de pensée.
Elle revient toujours et sans cesse
quand je suis seul et pourtant entouré
elle s’immisce, me pénètre et me blesse
avant de disparaître aussi inévitablement qu’elle est arrivé.

Hush - Mercredi 05 avril 2006

Je précise pour ma défense que comme il s’agit de mon premier texte il est loin d’être satisfaisant. Il est inachevé et je ne l’ai pas retouché depuis que je l’ai écris, il y a par conséquent des petits soucis de ponctuation ou de rime par endroit. Enfin bon, il faut bien commencé par quelque chose d’imparfait pour s’améliorer et s’approcher de la perfection ^^

Je vous donne l’adresse du site de Grand Corps Malade : http://www.grandcorpsmalade.com/

11:17 Écrit par Hush dans Slams & Textes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Imperfections Mon coeur,
je sias que tu penses que ton premier slam est imparfait et c'est vrai mais heureusement car sinon tu ne pourrais pas progresser et puis si c'était parfait je pense qu'à la longue on s'ennuierai.
Continue!

Écrit par : Ticah | 01/05/2007

Les commentaires sont fermés.